IL SE PEUT QUE CECI FASSE PARTIE DU RECOURS A LA SAGESSE

Site Team

Que pensez-vous d’un prêcheur qui constate un acte condamnable et le passe sous silence dans le but de le réformer plus tard ?


Il se peut que le fait de retarder la réprobation d’un mal soit une manière de recourir à la sagesse. En effet, il arrive que le moment même où l’individu accomplit un tel acte ne soit pas opportun pour le réprouver. Cependant, il s’agit là de garder dans un coin de l’esprit d’une part le devoir de blâmer cet acte et d’autre part le droit de l’auteur de l’acte à se faire inviter à la vérité jusqu’à ce les conditions soient plus propices. En réalité, c’est cette démarche qui est la bonne. Comme nous le savons tous, la législation a évolué par étapes depuis son avènement, et c’est dans ce cadre qu’elle a mis sous silence dans un premier temps certaines coutumes avant de les prohiber plus tard, car c’était de meilleur intérêt.


Le vin en est un bon exemple. Allah  a dans un premier temps expliqué à Ses serviteurs qu’il contenait un grand péché ainsi que des utilités pour les gens mais que son péché était plus grand que son utilité. Les gens n’ont cessé de le boire jusqu’à la révélation d’un autre verset qui fut synonyme d’interdiction définitive.


Aussi, si on voit qu’il y a un bien à ne pas conseiller une telle personne à un moment ou un endroit donné et qu’il est préférable de reporter son conseil à un autre moment ou dans un autre lieu, considérant que cela est plus convenable et plus utile, alors il n’y a pas de mal.


Toutefois, si on craint que rien ne se concrétise après coup ou bien qu’on a peur d’oublier, de sorte à ce que le bénéfice nous échappe, il est alors nécessaire de montrer la vérité et d’inviter à Allah à l’instant même. Ceci s’applique lorsque le conseil concerne une personne particulière.


En revanche, lorsqu’on souhaite s’adresser aux gens en général, par exemple dans une assemblée où des individus participent à des actes contre lesquels il est nécessaire de mise en garde, il est obligatoire de le faire et il n’y a pas de mal à cela.


En effet, on ne peut pas se permettre de laisser passer une telle occasion, et il sera quasiment impossible de retrouver ces mêmes personnes dans une période ultérieure.


Related Articles with IL SE PEUT QUE CECI FASSE PARTIE DU RECOURS A LA SAGESSE